Navigation – Plan du site
I. Pénaliser l'espace – Penalizing Space

Military Operations, Law and Late Imperial Space: The Spread of Militarized Adjudication

Opérations militaires, droit et espace dans l’empire tardif : l’essor des procédures judiciaires militarisées
軍法與常法:刑事裁判中的時空作用
E. John Gregory
p. 59-78

Résumés

Cet essai décrit la procédure militarisée (yi junfa congshi) sous les dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912) et sa relation avec les exécutions sommaires (ou quasi-sommaires) sous l’étendard impérial (gongqing wangming) au xviiie siècle. Il montre que sous ces dynasties, des jugements militarisés de nature sommaire, essentiellement, se sont produits le long d’un gradient spatio-temporel en fonction de la proximité et de l’intensité des opérations militaires actives. Il démontre aussi que, jusqu’au xviiie siècle, la justice militarisée répondait à un paradigme différent de la procédure de routine (zhuanshen, heshen, qingzhi) associée au code des Qing (DaQing Lüli). Lorsque un acte violant la norme se produisait au plus près du champ de bataille, et au cours de celle-ci, il était d’autant plus probable que le délinquant serait sommairement jugé selon la procédure militarisée. Les exécutions sommaires sous l’étendard impérial développées à partir de la pratique de cette procédure sont un phénomène essentiellement du xviiie siècle. L’article s’appuie sur des intellectuels de la période Ming-Qing, comme Wang Yangming, ainsi que sur des cas pénaux afin de distinguer les deux paradigmes différents, la procédure militarisée d’une part, et la procédure de routine de l’autre. Il démontre le changement au fil du temps dans la relation entre la procédure militarisée, la procédure pénale de routine, et le gradient des opérations militaires.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Spatial Influence on the Development of Militarized Adjudication
The Association of the Frontier with Militarized Adjudication
Expanding Imperial Space, the Imperial Standard, and the Imperial Will
Conclusion

Aperçu du début du texte

The scholarly community has written extensively on how criminal cases were adjudicated during the late Ming (1368-1644) and Qing (1644-1912) dynasties. By the mid-Qing, the system consisted of multiple levels of hierarchical retrial-review up to the central government and mandatory review and approval by the emperor of certain cases, including most cases involving death sentences. This routine adjudicative process was a deliberate and time-consuming process that was usually the norm for criminal cases that were adjudicated within the inner empire (neidi) during times of peace. At the same time, scholars have long recognized that the Qing sometimes applied different law to different peoples across its multi-ethnic empire. What this scholarship on the sophistication of Qing criminal process and application of diverse Qing law has missed, however, is that there also existed throughout the Ming and Qing eras a far more simplified form of criminal adjudication that was also applied large...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

E. John Gregory, « Military Operations, Law and Late Imperial Space: The Spread of Militarized Adjudication », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 40 | 2016, mis en ligne le 21 novembre 2018, consulté le 20 septembre 2017. URL : http://extremeorient.revues.org/601

Haut de page

Auteur

E. John Gregory

Lieutenant Colonel, United States Army. Academy Professor, Instructor of Chinese, and Director of the Center for Languages, Cultures, and Regional Studies (CLCRS), United States Military Academy, West Point, New York. PhD, Late Imperial Chinese History, Georgetown University (2015) ; LLM, Military and International Law, The Judge Advocate General’s Legal Center and School (2010) ; JD, University of Florida (2001) ; BS, Chinese and French, United States Military Academy (1995). Fulbright Fellow and Visiting Scholar, Institute of History and Philology, Academia Sinica, Taiwan (2013-2014). Lieutenant Colonel Gregory has served as the primary advisor on numerous US-China exchanges and military-to-military events. He has also published articles and given presentations on the topics of law and Chinese history. His research interests include both classical and modern legal discourse, legal culture, and rule of law.
Lieutenant colonel, armée des États-Unis d’Amérique. Professeur (Academy professor), instructeur de chinois et directeur du Center for Languages, Cultures, and Regional Studies (CLCRS) de l’United States Military Academy, à West Point, New York. Docteur en histoire de la Chine impérial tardive de l’Université Georgetown (2015) ; Master en droit militaire et international à The Judge Advocate General’s Legal Center and School (2010) ; JD (Juris Doctor) de l’Université de Floride (2001) ; diplomé de chinois et de français à l’United States Military Academy (1995). Récipiendaire de la bourse Fulbright et chercheur invité à l’Institut d’histoire et de philologie de l’Academia Sinica à Taiwan (2013-2014). Le lieutenant colonel Gregory a été conseiller principal de nombreux échanges sino-américains et d’événements militaires. Il a aussi publié des articles et donné des communications sur les thèmes du droit et de l’histoire chinoise. Ses recherches portent sur le discours juridique classique et contemporain, la culture juridique et l’État de droit.

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page