Navigation – Plan du site
Regard extérieur

Quelques aperçus comparatistes sur les représentations du corps souffrant en France et en Chine

Yvan Daniel
p. 203-214

Entrées d’index

Index de mots-clés :

corps

Index by keyword :

corps
Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Le corps religieux
Le corps politique
Le corps médico-légal mondialisé

Aperçu du début du texte

L’approche comparatiste, dans sa dimension littéraire, pourrait supposer d’abord une représentation universelle du « corps souffrant », prise dans une condition organique et une expérience physiologique communes à tous les hommes, normalement caractérisée par le rejet de la douleur et la répulsion face à toutes les menaces pesant sur le corps, qu’elles soient naturelles – comme la maladie ou le vieillissement – ou provoquées par des violences subies. Cette condition corporelle universellement partagée informe de nombreux récits fondateurs qui ont pour point commun de mettre en scène dès l’origine le corps souffrant, démembré, torturé ou décomposé d’une figure à la fois divine et anthropomorphe : déjà dans l’Égypte ancienne, le mythe d’Osiris (ca – 2500), transmis par Plutarque (45-125), évoque l’assassinat et le démembrement du dieu par son fils Seth ; en Occident, le Christianisme place au centre de sa doctrine le récit du « calvaire » ou de la « Passion » du Christ, traditionnelle...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yvan Daniel, « Quelques aperçus comparatistes sur les représentations du corps souffrant en France et en Chine », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 39 | 2015, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 29 juillet 2017. URL : http://extremeorient.revues.org/540

Haut de page

Auteur

Yvan Daniel

Professeur de littérature comparée à l’Université de La Rochelle. Délégué général de l’Institut collégial européen pour l’organisation du colloque Paul Claudel en Chine. Auteur de l’ouvrage Paul Claudel et l’empire du Milieu (Les Indes Savantes, 2003), à partir de sa thèse de doctorat soutenue sous la direction de Pierre Brunel. Ses recherches portent sur les effets de la mondialisation culturelle et théorique dans la création littéraire, en particulier dans le cas des échanges littéraires entre la Chine et la France, des années 1840 à aujourd’hui. Il a publié Littérature française et Culture chinoise (Les Indes Savantes, 2011). Éditeur des traductions et des œuvres de Judith Gautier (Le Livre de Jade, Imprimerie nationale, « La Salamandre », 2004 ; Œuvres complètes, t. I, Classiques Garnier, 2011). Il a co-édité France-Chine : les échanges culturels et linguistiques. Histoire, enjeux, perspectives (Plurial, 2015) et La Chine sur la scène française au xixe siècle (PUR, 2015).fr

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page