Navigation – Plan du site
II. Stratégies et idéologie : les fondements militaires de la culture classique

Le stratège comme maître des signes : art de la guerre et art sémiotique en Chine ancienne

The Strategist as Master of Signs: the Art of War and the Art of Semiotics in Early China
作為符號大師的戰略家:古代中國的戰術和符號藝術
Albert Galvany
p. 65-98

Résumés

Cet article se propose d’examiner la figure du stratège dans diverses sources textuelles de Chine ancienne de nature politique, philosophique, militaire ou historique. Le stratège y est vu, et loué, comme un individu capable d’anticiper les événements, de dévoiler la condition réelle de l’adversaire, de prévoir ses plans, manœuvres et intentions. Le succès de toute action est supposé dépendre de la conformation des protagonistes à la conjoncture spatiale et temporelle ainsi que de la capacité à prévoir le déroulement d’une situation depuis son stade inchoatif : le sage et le général des armées convergent sur ce point, définis qu’ils sont par leur clairvoyante anticipation des événements et leur perception de la réalité interne des êtres grâce à la prise en compte des indices les plus tenus qui affleurent dans le champ du visible. De ce point de vue, le général à la tête des armées peut être considéré comme un maître des signes convertissant l’art de la guerre en arsenal de techniques « sémiotiques » garantissant la juste prévision des événements. À partir d’épisodes militaires et de récits biographiques de quelques stratèges célèbres de l’époque antique, cet article s’emploiera à montrer les bénéfices et les risques liés à l’anticipation par le biais d’indices et de traces qui peuvent s’avérer aussi bien symptômes probants que leurres fatals.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

L’univers sur une carapace de tortue
Le sage comme chasseur de symptômes
Signes précurseurs et science militaire
Lire et fabriquer des signes
Les signes de l’opprobre et de la renommée
Manipulation de signes et leurres

Aperçu du début du texte

[…] tout ce que vous lisez, je suppose, dans le récit d’un narrateur militaire, les plus petits faits, les plus petits événements, ne sont que les signes d’une idée qu’il faut dégager et qui souvent en recouvre d’autres, comme dans un palimpseste. De sorte que vous avez un ensemble aussi intellectuel que n’importe quelle science ou n’importe quel art, et qui est satisfaisant pour l’esprit.
Marcel Proust, Le Côté de Guermantes.

Sous l’influence tenace d’une tradition qui reste vivante et qui persiste à rattacher les débats d’idées de la Chine pré-impériale à des lignées doctrinales bien délimitées, la littérature militaire a été traitée, à de rares exceptions près, comme un corpus textuel unitaire et isolé du reste des lignes de pensée de cette période. Il suffit néanmoins de jeter un regard dépourvu d’à-priori sur l’ensemble de la production textuelle de la Chine ancienne pour se rendre compte à quel point la description de ce paysage intellectuel, fragmenté en aires parfaitement défi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Albert Galvany, « Le stratège comme maître des signes : art de la guerre et art sémiotique en Chine ancienne », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 38 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 26 avril 2017. URL : http://extremeorient.revues.org/373 ; DOI : 10.4000/extremeorient.373

Haut de page

Auteur

Albert Galvany

Albert Galvany enseignant à l’Université Pompeu Fabra de Barcelone et chercheur associé à l’Institut d’Asie Orientale de Lyon. Il est spécialiste de la philosophie classique chinoise et de l’histoire intellectuelle de la Chine ancienne.
Albert Galvany is a research and teaching-fellow at the University Pompeu Fabra of Barcelona, and at the Institut d’Asie Orientale de Lyon (École Normale Supérieure de Lyon & CNRS). He specializes in Chinese classical philosophy and early Chinese intellectual history.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page