Navigation – Plan du site
I. La guerre assiégée : la place de l’histoire militaire

Brain over Brawn: Shared Beliefs and Presumptions in Chinese and Western Strategemata

Que l’esprit dépasse la force : des présupposés communs aux traditions chinoise et occidentale dans les traités de stratagèmes
以智取勝:中西軍事戰略思想中共同的信念與假設常有人聲稱“西方的戰爭之道”
David A. Graff
p. 47-64

Résumés

Selon une idée répandue la « Voie de la guerre » en occident aurait quelque chose d’unique et d’exclusif, qui la distinguerait fondamentalement des théories et pratiques militaires de la Chine ou d’autres sociétés non occidentales. À cette opinion, prépondérante parmi les membres de l’élite militaire aux États-Unis, semblent répondre en écho les déclarations de nombreux intellectuels chinois qui affirment haut et fort la supériorité et le caractère absolument unique de leur tradition militaire et stratégique. Un examen rigoureux des arguments avancés ne manque toutefois pas de révéler le caractère très exagéré de ces déclarations sur le clivage radical qui opposerait les traditions occidentale et orientale. Le présent article se concentre sur un aspect particulier de cette problématique en procédant à une comparaison entre la tradition des stratagèmes, tels qu’ils sont répertoriés et discutés pour l’essentiel dans les œuvres de Frontin, Onasandre et Polyen (1er et 2e siècles de notre ère), en prenant pour vis-à-vis dans la tradition chinoise les anciens traités militaires, les premières histoires dynastiques et d’importantes œuvres encyclopédiques telles que le Tongdian de Du You. De cette comparaison critique on peut déduire que l’efficacité des stratagèmes n’est en aucune façon universelle, mais est au contraire fonction de structures institutionnelles et sociales qui elles-mêmes n’ont rien de permanent. En fin de compte, il appert que la distinction primordiale à opérer entre les différents conceptions militaires tient moins à la spécificité des cultures qu’à la différence des époques envisagées.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Traditions of cunning
Shared stratagems
Psychological manipulation
Deadly ground: a point of disagreement
Conclusion

Aperçu du début du texte

The claim has often been made that there is a unique and distinctive “Western Way of War” that differs fundamentally from the military thought and practice of China and other non-Western cultures. This view, especially prevalent in the United States military in recent years, is mirrored by the claims of Chinese military intellectuals regarding the uniqueness (and superiority) of their own country’s ancient tradition of strategic thought.

This article addresses a single aspect of this much larger problem by comparing the West’s classical tradition of strategemata with the corresponding Chinese tradition. Proponents of the “Western Way of War” have drawn a sharp contrast between a direct, straightforward Western approach and an “Oriental” way of war characterized by evasion and trickery. This contrast is supported by the facile juxtaposition of Sunzi’s famous dictum that “Warfare is a way of deception” with Carl von Clausewitz’s brusque dismissal of the utility of cunning in war: “To p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David A. Graff, « Brain over Brawn: Shared Beliefs and Presumptions in Chinese and Western Strategemata », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 38 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 26 avril 2017. URL : http://extremeorient.revues.org/371 ; DOI : 10.4000/extremeorient.371

Haut de page

Auteur

David A. Graff

David A. Graff est professeur d’histoire à l’université publique du Kansas (Kansas State University). Il est l’auteur de Medieval Chinese Warfare, 300-900 (2002) et le co-rédacteur en chef d’une revue d’histoire militaire de la Chine (Journal of Chinese Military History).
David A. Graff is associate professor of history at Kansas State University (USA). He is the author of Medieval Chinese Warfare, 300-900 (2002) and co-editor of the Journal of Chinese Military History.

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page