Navigation – Plan du site
IV. Regards extérieurs

Le retour des dispositifs de protection anciens dans la gestion politique des épidémies

Patrice Bourdelais
p. 241-246

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

La lecture des textes rassemblés ici conduit tout d’abord au plaisir de la découverte de nouveaux aspects et résultats de la recherche sur des pays, époques et situations qui demeurent, quoi que l’on fasse, quelque peu lointains dans notre culture d’historien des épidémies et de la santé publique dans les pays d’Europe de l’Ouest. Chemin faisant dans le dossier, les rapprochements avec des situations européennes viennent à l’esprit, qu’il s’agisse de l’inter­vention forte du pouvoir royal coréen dans la deuxième moitié du xviiie siècle afin de maîtriser une épidémie de rougeole très agressive, de la découverte épidémiologique qui inverse les termes de la responsabilité dans la progression de la peste ou bien encore des liens qui unissent la révolution culturelle chinoise et une épidémie de méningite cérébro-spinale.

On peut y observer, comme dans l’Europe de l’Ouest, l’évolution de l’organisation de la lutte contre les épidémies par les États, qui peut être lue à la lumière des conce...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrice Bourdelais, « Le retour des dispositifs de protection anciens dans la gestion politique des épidémies », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 37 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2017, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://extremeorient.revues.org/345 ; DOI : 10.4000/extremeorient.345

Haut de page

Auteur

Patrice Bourdelais

Patrice Bourdelais est directeur de recherche à l’EHESS et dirige la section des Sciences Humaines et Sociales (INSHS) du CNRS. Historien et démographe, il a travaillé sur l’histoire de la santé publique en France dans les deux derniers siècles. Il a notamment publié Une peur bleue. Histoire du choléra en France (1987), L’Âge de la vieillesse. Histoire du vieillissement de la population (1993), Epidemics Laid Low. A History of What Happened in Rich Countries (2006). Il a dirigé Les Hygiénistes. Enjeux, modèles et pratiques (xviiie-xxe siècles) (2001) et, avec Didier Fassin, Les Constructions de l’intolérable (2005), ainsi que, avec John Chircop, Vulnerability, Social Inequality and Health (2010).
Patrice Bourdelais is directeur d’études at the EHESS and heads the Division of social sciences and humanities (INSHS) of the CNRS. As a historian and demographer, he has worked on public health in France in the last two centuries. He has notably published Une peur bleue. Histoire du choléra en France (1987), L’Âge de la vieillesse. Histoire du vieillissement de la population (1993), Epidemics Laid Low. A History of What Happened in Rich Countries (2006). He edited Les Hygiénistes. Enjeux, modèles et pratiques (xviiie-xxe siècles) (2001) and, with Didier Fassin, Les Constructions de l’intolérable (2005), still, with John Chircop, Vulnerability, Social Inequality and Health (2010).

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page