Navigation – Plan du site
III.‎ Stories and Slogans as Rhetorical Tool

Tilting Vessels and Collapsing WallsOn the Rhetorical Function of Anecdotes in Early Chinese Texts

Vases qui basculent, murs qui s’effondrent — De la fonction rhétorique des anecdotes en Chine ancienne
欹器與壞城——論中國古代軼事文學的修辭功效 
Paul van Els
p. 141-166

Résumés

Les textes philosophiques de la Chine ancienne fourmillent d’anecdotes. Ces brefs récits d’événements historiques marquants n’ont pas seulement vocation à parer un texte d’un attrait supplémentaire, ils revêtent une fonction rhétorique de première importance, dans la mesure où ils aident le lecteur à comprendre, accepter et se remémorer les arguments mis en avant par ledit texte. Dans cet article, j’examine ce type de rhétorique dans deux textes des Han occidentaux (202 av. J.-C.-9 ap. J.-C.) : Les Illustrations Han des Odes à ladresse des non-initiés (Hanshi waizhuan) et les Écrits du Maître de Huainan (Huainanzi). Ces deux textes font un usage original de l’anecdote, notamment afin d’illustrer des citations de sources canoniques. En m’appuyant sur l’étude de plusieurs types de combinaisons d’anecdotes et de citations, j’avance l’idée que de telles associations visent à présenter les auteurs de ces textes comme des guides du savoir, possédant une intelligence authentique autant des événements historiques que des textes canoniques, et dotés du talent nécessaire pour combiner les deux avec succès.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Two Western Han books
The collapsing wall
The wise wheelwright
The tilting vessel
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Texts from early China (roughly: the first half a millennium bce) are teeming with anecdotes. They tell us what happened to a foolish farmer, an adulterous spouse, or other unnamed people, but more often they relate events involving actual historical persons, mentioned by name. Take, for instance, this anecdote about Duke Huan of Qi (7th c. bce) and his wise wheelwright, as recorded in the book Master Zhuang (Zhuangzi):

Duke Huan was reading a book in his hall when a wheelwright named Flat, who was chiseling a wheel in the courtyard below the hall, put aside his mallet and chisel, walked up to the duke and asked him: “That book you are reading, may I ask whose words it contains?” Duke Huan replied: “These are the words of sages.” “Are these sages still alive?” asked wheelwright Flat. The duke replied: “No, they passed away long ago.” Wheelwright Flat continued: “In that case the book you read contains nothing but the dregs of ancient men!” Duke Huan shouted: “How dare you...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Paul van Els, « Tilting Vessels and Collapsing WallsOn the Rhetorical Function of Anecdotes in Early Chinese Texts », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 34 | 2012, mis en ligne le 01 novembre 2015, consulté le 24 juillet 2014. URL : http://extremeorient.revues.org/259

Haut de page

Auteur

Paul van Els

Paul van Els is associate professor of China Studies at Leiden University. His area of specialization is early Chinese thought, which includes thinkers, texts, and traditions from the Warring States period to the Han dynasty (roughly the first five centuries bce). More information is available at www.paulvanels.nl.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page